De mort naturelle – James Oswald

de mort naturelle de james oswald

De mort naturelle de James Oswald

Informations complémentaires…

Prix: 5,99 € (ebook) 20 € (papier)

Edition: Bragelonne

Quatrième de couverture…

Plusieurs citoyens respectés d’Edimbourg sont assassinés. A chaque fois, le meurtrier est identifié mais se suicide dans la foulée. De son côté, l’inspecteur Anthony McLean enquête sur la découverte du cadavre d’une jeune fille, emmurée dans la cave d’un vieux manoir après avoir été brutalement assassinée. McLean suspecte un lien entre les meurtres, les suicides et la jeune fille.

Un extrait…

McLean éclaira la niche avec sa lampe. Sur un morceau de parchemin plié, il repéra un mince étui à cigarettes en argent. Derrière, conservé dans un bocal comme un spécimen dans une classe de sciences naturelles, il y avait un cœur humain.

Ma critique…

J’ai eu du mal à accroché à ce livre au début. Vous connaissez la règle ? On doit lire au moins les 50 premières pages d’un livre avant de décider si on continu ou si on s’arrête. Arrivé au 50 premières pages, je n’avais pas accroché, mais un je-ne-sais-quoi m’a poussé à continuer, et c’est vers la 130ème pages environ que le livre m’a captivé ! Sachant qu’il y a environ 384 pages (en tout cas sur mon ebook), ce laps de temps était tout à fait raisonnable ! J’ai donc beaucoup aimé ce roman, au final. L’intrigue est super, du haut de ma petite expérience des livres d’enquête et de ma (plutôt) grande expérience des enquêtes en film et série, je l’ai trouvée originale ! De plus, comme pour Japantown, il y a – certes moins que pour ce dernier – des scènes d’actions avec du combat au corps à corps. Ce que j’apprécie particulièrement, car une enquête c’est bien mais avec une pointe d’action c’est mieux !

Toutefois, certain passage était long, mais ces passages longs étaient court (oui je sais c’est bizarre, mais je suis sûr que vous allez comprendre ce que je veux dire) en effet ces passages étaient long à lire car peu interessant de mon point de vue mais dans le livre en nombre de pages ils étaient plutôt court donc c’était supportable. Je regrette également que lors de certain dialogue, le qui dit quoi ne soit pas mieux précisé, car il arrive que l’on s’embrouille un peu et c’est parfois gênant pour la compréhension de l’intrigue.

Sinon, à part ces quelques soucis, j’ai aimé cette lecture (au point que je me suis procurer la suite: Le livre des âmes – James Oswald). Chose à savoir, ce roman est le premier de ce genre pour l’auteur, donc un énorme bravo car il est très bien mené ! Après, c’est toujours pareil, on aime ou on aime pas la plume d’un écrivain et ça, il ne pourra rien y faire.

Je vous conseil donc de le lire ! Aussi, je me dois de vous le préciser, ce livre décrit des scènes de crime sans censure donc âmes sensibles et âmes trop jeunes, s’abstenir !

Note: 8,5

Publicités

3 commentaires sur “De mort naturelle – James Oswald

    • Tu devrais ! Je ne regrette absolument pas cette lecture, et pour tout te dire, je viens de finir le tome suivant « Le livre des âmes » qui est tout aussi bien. J’espère pouvoir publier la critique avant demain…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s