Les Orphelins de Windrasor: Entre les Murs – Paul Clément

les orphelins de windrasor t1 de paul clément

Les Orphelins de Windrasor T1: Entre les Murs de Paul Clément

Informations complémentaires…

Prix: 0,00 € (ebook)

Edition: Paul Clément

Quatrième de couverture…

À Windrasor, l’un des orphelinats les plus prestigieux du duché de Morenvagk, le sort des pensionnaires semble joué d’avance. Une adoption peu probable ou un envoi au front, synonyme de mort certaine au service d’une guerre dont plus personne ne semble se souvenir des raisons, sont leurs seules perspectives d’avenir. Dans ce monde qui a perdu la tête, prisonniers du plateau imprenable sur lequel s’élève le célèbre orphelinat, Spinello et ses amis ne savent pourtant pas que le destin a prévu bien d’autres choses pour eux. Toutes les grandes aventures ont un point de départ, parfois perdu au milieu de l’immensité d’une forêt entourant un bien étrange établissement.

Un extrait…

Spinello rit et, d’un bond, sauta sur la rambarde. Son heure de gloire était arrivée. En équilibre, il écarta les bras et cria:

– Eh !

Sa voix retentit dans la cour et tous les visages se tournèrent vers lui. Ceux des enfants, surpris. Ceux des adultes, enragés. Il sourit et leva les bras au ciel.

– Bienvenue à Windrasor ! Bienvenue en enfer !

Ma critique…

J’ai beaucoup aimé ce roman. Il est court mais efficace.

Il est court (124 pages sur ma liseuse) mais il contient tous les éléments d’un bon roman. En peu de temps, l’auteur arrive à nous immergé dans son univers, un monde nouveau dont ne nous connaissons rien.

Les descriptions des lieux et des choses sont faciles à imaginer, et elles laissent une certaine marge de manœuvre au lecteur pour qu’il puisse façonner ce nouvel univers selon ses goûts. Je trouve ça très intéressant, ça aide le lecteur à s’approprier l’histoire et ainsi à entrer dedans (et a  y rester !).

Les personnages, sont attachants, l’auteur met bien en avant leur personnalité en avant, on les cernes donc rapidement, on les comprends, et on les apprécie d’autant plus ! Ce qui est intéressant, c’est que selon les chapitres on ne suit pas le même personnage, et cela peut être des orphelins comme le gardien !

Le rythme. En effet, ce roman est court mais très dynamique, vous n’avez pas une seconde de répit, à chaque page, il y a un petit mot ici ou là qui vous titille, qui vous interroge et vous donne envie de percer tous les secrets de cette histoire ! Les chapitres courts contribuent à cette impression de vitesse, ce sentiment que tout ce déroule très vite, le temps dans le roman aussi d’ailleurs, durant ces 124 pages, il n’y pas une année qui s’écoule, ou un mois, seulement quelques jours, 2 ou 3 maxi, et je trouve ça bien ! On a pas le temps de s’ennuyer !

C’est un roman plein de suspense, de mystères, de secrets, d’action, de rebondissements… En le lisant, je suis passé par toute sorte d’émotions, j’ai ris, j’étais choqué, énervé, curieuse, suspendu à la tension qui y a dans tout ce roman. Dès le début on sent qu’il se passe des choses étranges dans cet orphelinat, mais impossible de mettre le doigt dessus, et plus les pages défilent, plus les interrogations s’accumulent.

Ce roman marque assurément les prémices d’une grande aventure !

Concernant la fin, j’ai eu le plaisir d’être surprise. Je m’explique. A force de lire, j’anticipe généralement, plus ou moins la fin. Or ici la fin n’était absolument pas ce que j’avais imaginé, et après coup, j’ai eu beau relire certains passages et réfléchir aux indices dont je disposais, il n’y a aucun moyen d’anticiper cette fin ! Et je trouve ça magique !

Autre point positif, la couverture ! Je n’en parle jamais de la couverture, mais il s’agit quand même de l’un des organes le plus important du livre, puisque c’est elle qui attirera votre regard, vous fera vous intéresser à ce roman et pas à son voisin. Je trouve cette couverture magnifique !

Pour résumer, un roman génial qui possède tous les bons ingrédients pour vous faire vibrer ! Mon seul regret a été sa longueur, je l’ai trouvé un peu court. Mais on oublie vite ce détails tellement on est plongé dans l’histoire, à essayer de découvrir ce qu’il se trame dans cet univers! Mon impression finale, lorsque j’ai fini la dernière phrase, lu le dernier mot, franchis le point final a été… « Waaa, la suite ! ».

Je vous conseil ce roman ! Foncez ! Pour moi c’est un coup de cœur ! Ça fait plaisir de tomber sur des livres qui se lisent vite, facilement et qui sont agréables, qui vous donne envie de découvrir la suite, de vous replonger tout de suite dans cet univers pour savoir !

coup de coeur

Publicités

2 commentaires sur “Les Orphelins de Windrasor: Entre les Murs – Paul Clément

  1. Wow ! Ceci est le premier retour sur cet épisode et je suis vraiment très touché que ce soit un coup de coeur ! Merci beaucoup ! Pour la longueur, c’est normal que ce soit assez court car il ne s’agit pas d’une découpe en tomes classiques mais en épisodes (un peu comme les séries, sauf que je ne ferai pas de saisons). Avec moi, vous n’aurez pas à attendre des années un tome 2 tant espéré. Après avoir sorti les 3 premiers épisodes en même temps, je m’engage à publier un nouvel épisode tous les 3-4 mois ! À bientôt pour la suite alors ! Paul

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s